La philo selon Edgar

Posted: mai 14, 2018 by Emilie

Sur les conseils de l’un d’entre vous on découvre (et vous fait découvrir) André Gorz.

Personnalité très discrète il a été le disciple de Jean Paul Sartre avant de devenir après 1968 l’un des premiers théoriciens de l’écologie politique.

Partisan de la décroissance il pose la question du sens de la vie et du travail.

Les plus romantiques d’entre vous connaissent peut-être des passages du livre « Lettre à D », véritable déclaration d’amour à son épouse, dont les plus beaux passages sont souvent reprit dans la presse féminine.

Morceau choisi : « Tu vas avoir 82 ans. Tu as rapetissé de six centimètres, tu ne pèses que quarante-cinq kilos et tu es toujours belle, gracieuse et désirable. Cela fait cinquante-huit ans que nous vivons ensemble et je t’aime plus que jamais. Je porte de nouveau au creux de ma poitrine un vide dévorant que seule comble la chaleur de ton corps contre le mien ».

Paradoxalement (?) on connait bien André Gorz pour sa mort. En 2007, alors âgé de 84 ans, il se suicide avec son épouse Dorine atteinte d’une maladie incurable.

André Gorz les moutons noirs

André Gorz les moutons noirs
André Gorz les moutons noirs
André Gorz les moutons noirs
André Gorz les moutons noirs
André Gorz les moutons noirs
André Gorz les moutons noirs

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *