Les Moutons Noirs entrent en guerre!

Posted: avril 16, 2018 by Emilie

Certains l’auront peut être remarqué, d’autres non.

Certains me l’on carrément exprimé : nous n’avons pas été très présents ces derniers jours.

En fait, on réfléchissait. Enfin surtout moi. Je vais parler à la première personne ce soir car même si j’adore mes 2 acolytes au pelage noir, il est évident que la seule maîtresse à bord de cette barque c’est bien moi.

Et à quoi est ce que je réfléchissais me demanderez vous ? Et bien à ce blog, à ces BD et à la direction que j’avais envie donner à tout cela.

Parce que quand j’ai créé Les Moutons Noirs, l’idée de départ était bien différente de ce que je fais aujourd’hui et que je me suis dit que le moment était peut-être venu de recadrer un petit peu les choses.

Je m’explique :

J’ai eu l’idée de créer ce blog il y a un peu moins d’un an, juste après les élections présidentielles. Le jour où j’ai enfin compris que malgré tous les problèmes qu’il y avait dans notre pays (économiques, sociaux, environnementaux etc…) personne ne ferait rien. Pire encore, tout le monde s’en lavait les mains.

Enfin tout le monde, pas tout à fait! Il y a même un paquet de gens qui ne s’en lavent absolument pas les mains, bien au contraire.

Un paquet de gens qui, ici ou ailleurs ont compris bien avant moi que la solution ne viendrait pas d’en haut mais bien d’eux mêmes ;  qu’il existait des alternatives à ce système malade et qui dépensent une énergie incroyable à lui donner vie pour le bien du plus grand nombre.

Simplement on ne nous en parle pas.

Ou peu.

Et quand on le fait c’est souvent avec un petit sourire amusé au coin des lèvres. Le genre de petit sourire qui veut dire « C’est bizarre non ? »
Bizarre, bizarre…t’en veux du bizarre?

Tiens en voilà : je te mets au défi de me citer 5 noms de dictateurs comme ça sans trop réfléchir!

C’est bon tu les as? Bravo tu es fort.

Maintenant cite moi 5 personnes qui ont obtenu le prix Nobel de la paix.

C’est plus compliqué non? En tout cas moi ça m’a pris du temps et encore je suis allée vérifier sur Wikipédia.

C’est pas bizarre ça?

Et bien pas tant que ça.

Pourquoi?

Parce qu’on a appris à porter notre attention sur le mauvais, le négatif, sur ce qui nous fait peur allant même jusqu’à pousser le vice en prétendant que la solidarité pouvait être considérée comme un délit!

Je suis tombée sur les travaux de Rob Hopkins, Vandana Shiva, Muhammad Yunus (Prix Nobel de la paix en 2006 c’est cadeau ) … et des milliers d’autres, connus ou anonymes ; ici ou ailleurs qui se battent à leur niveau pour que le monde soit plus beau et la vie des gens plus douce simplement en répondant à leurs besoins fondamentaux sans chercher à leur en créer de nouveaux.

Et avec le sourire en plus!

De vrais « bisounours »  des temps modernes… diront ceux qui considèrent la bonté comme une tare.

C’est de ces gens là que j’avais envie de parler en créant les moutons noirs. J’avais envie de parler des gentils pour une fois. Je voulais raconter l’histoire de celles et ceux qui dans le silence, ne se conforment pas. Celles et ceux qui ne trouvent pas leur place dans cette société mais qui, bien décidés à ne pas se résigner, ont décidé d’en créer une nouvelle en partant d’eux mêmes.

J’ai créer des personnages que j’ai voulu attachants. Je me suis dit qu’il serait plus facile de faire passer des messages via des images plutôt qu’en écrivant des tartines de texte. Et puis je me suis perdue. Je me suis prise au jeu de la BD en oubliant mon objectif de départ jusqu’à ce qu’on me le fasse gentiment remarquer il y a quelques jours…

Je me remets donc au travail sans vraiment savoir ce que cela va donner. La seule chose dont je suis certaine c’est que je ne suis pas la seule à avoir un mouton noir qui squatte à l’intérieur.

Si toi aussi tu peines parfois à trouver ta place dans ce monde, avant de te demander si tu n’es pas bizarre demande toi plutôt si ce n’est pas ce monde qui est étrange… ensuite, réveille le mouton noir qui sommeille à l’intérieur de Toi et viens nous voir.

Prends une bière (ou autre chose) et installe toi, on rajoutera des chaises si besoin parce que je pense qu’on est plutôt nombreux à penser que le monde n’est pas aussi laid que ce que l’on aimerait nous faire croire.

Les moutons noirs entrent en guerre

Les moutons noirs entrent en guerre

Les moutons noirs entrent en guerre

No Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *